20-12-2015

Réaliser son humanité

10897870_833424666717302_3128343505625409217_n

Réaliser son humanité …

Dans la compassion se révèle notre humanité , dans ce qu’elle a de plus éclatant.

La compassion est le cœur des valeurs spirituel, c’est par la compassion qu’on peut s’ouvrir aux autres et rentrer en relation avec les plus hautes valeurs humaines, qui se résument en un mot « Amour ».

Dans la spiritualité musulmane, il n’y a pas de travail sur soi qui soit complètement égocentré. Se connaître soi-même et se purifier soi-même passe toujours par le rapport avec les autres et ce rapport avec les autres est basé sur la compassion, puisque ce travail consiste à ne pas être indifférent et à ne pas être dans la dureté de cœur.

« Traite les autres comme tu voudrais être traité. »

Le poète persan Saadi dit qu’en réalité tous les êtres humains sont les membres d’un même corps. Quand un membre souffre, les autres membres devraient souffrir et si la souffrance d’autrui ne crée pas en toi une souffrance, tu ne mérite pas le noms d’être humain.

C’est très facile de dire j’aime l’humanité ou j’aime les animaux et la nature, mais c’est autre chose que de pratiquer au quotidien la compassion. Cette compassion qui part des petits gestes du quotidien pour respecter les êtres vivants  qui nous entourent.

Le paradoxe d’ aujourd’hui c’est d’éprouver de la compassion devant une vidéo, un écran télé mais d’être dur comme de la pierre avec les personnes qui nous entourent ( époux, enfants, voisins, frères et sœurs en religion, en humanité ). La compassion si elle se veut réel ne peut être sélective.

La compassion est liée à un travail éthique sur soi, elle est le symbole de l’humanité et un but essentiel à viser.

Posté par suluk dans Flot de conscience | Pas encore de commentaires »

02-12-2015

Qu’est qu’un cœur compatissant ?

 

12115975_10153608649434757_4812127615589013461_n

L’odeur de la rose est à la fois éphémère et inépuisable. 

La charité s’avère sans frontières parce que le cœur charitable est sans limites. L’animal, l’arbre, l’océan, tout mérite soins et attentions. Plus précisément, les animaux ont un rôle qui les rapproche des innocents : leur souffrance qu’on dit muette parce qu’elle ne s’exprime pas avec des mots articulés peut occasionner chez l’homme une irréversible conscience et faire lever en lui des trésors de douceur . 

Déchirante compassion . Parce que le ressentir c’est être traversé, transpercé. C’est être atteint en plein cœur par la souffrance, par la fragilité d’autrui, pas seulement les siens, les personnes de son peuple, de sa religion, pas seulement ceux qui composent l’espèce humaine, non, mais tous les autres, tous, les animaux, les pierres, les fleurs, les rivières… Une même famille, les Créés, les vivants ! 

La souffrance injuste, éveille les humains à la compassion. Entame leur cœur de pierre, fait fondre le froid métal de leur armure .   

Qu’est qu’un cœur compatissant ? 

C’est un cœur qui brûle pour toute la création, pour les hommes, pour les oiseaux, pour les bêtes, pour toute créature.

« Si violente est sa compassion, que son cœur se brise lorsqu’il voit le mal et la souffrance de la plus humble créature. » 

 

[/youtube

 

 

 

 

Posté par suluk dans Flot de conscience | Pas encore de commentaires »

Cyrilroydlnaight |
Lesouffleduvent |
Eglise Protestante Unie de ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eglise Chrétienne Evangéliq...
| Allah99
| Eclats de joie !!!!