15-04-2018

Coquelicot

UPHOTO_20180415_172902

Le coquelicot t’enseignera non seulement la droiture, mais aussi une certaine souplesse sous les inspirations du vent, et surtout une grande humilité. [Mourez avant de mourir] Le mort ne remue pas, et s’il remue ce n’est pas de lui que provient le mouvement, il y a quelqu’un qui le fait bouger… Hasbun’Allahu wa ni’mal Wakil. Ils sont mort à eux – mêmes, et vivants éternellement en Lui. Ils existent tout en n’existent plus.  L’enseignement du coquelicot est aussi dans son impermanence, sa fragilité. Apprendre à fleurir, mais aussi à se faner. Le coquelicot enseigne la fragilité du temps… Fleurir le temps qui nous est donné de fleurir.

Pour qui fleurissent les coquelicots ?

Fleurir pour Celui pour qui fleurissent les coquelicots.

Pour Celui qui est à là fin de ton expir, qui est là à la source de ton inspir.

 

 

 

 

 

 

 

Publié par suluk dans Contemplation méditative ... retour à l'essentiel | RSS 2.0

Laisser un commentaire

Cyrilroydlnaight |
Lesouffleduvent |
Eglise Protestante Unie de ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eglise Chrétienne Evangéliq...
| Allah99
| Eclats de joie !!!!